Maladie de Gaucher : comment voyager pour les fêtes de fin d’année ?

9
Voyager avec une maladie de gaucher

Pour les fêtes de Noël et jour de l’an, il est tout à fait possible de voyager avec la maladie de Gaucher. Que ce soit en famille ou entre amis, le voyage permet aux uns et aux autres de se reposer, de découvrir d’autres horizons et de se ressourcer. Voici quelques conseils afin de préparer les vacances de fin d’année en toute sérénité.

Consulter son médecin

Il est conseillé de voir le médecin afin d’anticiper le suivi des soins pendant le voyage. En effet, il est possible d’administrer le traitement près de son lieu de vacances. Pour assurer la continuité du traitement — en particulier de l’enzymothérapie substitutive — il faut anticiper votre départ en vacances de plusieurs semaines.

Si vous avez un traitement par perfusion, une administration à domicile peut être envisagée chez les patients ayant reçu au moins trois perfusions à l’hôpital sans effet secondaire. Si le patient répond à ces critères l’administration du traitement peut se faire à domicile en présence d’une tierce personne qualifiée, par exemple un infirmier libéral. Un prestataire de service à domicile peut se charger d’apporter le traitement à domicile. Par ailleurs si vous prenez un traitement par voie orale, avec l’agitation des festivités de fin d’année, on peut facilement oublier de prendre son traitement ; c’est pourquoi il est préférable de mettre une alarme sur son téléphone. (1)

Dans un cas comme dans l’autre, vous y prendre en avance permettra d’assurer la continuité du traitement : votre médecin saura vous conseiller au mieux sur ce sujet. (1)

Recommandations générales pour un voyage en toute sérénité

Pour partir en toute sérénité, pensez à prendre la documentation suivante :

  • Votre attestation de prise en charge de la maladie de Gaucher
  • L’Ordonnance (l’ordonnance devra être rédigée en anglais pour un départ à l’étranger).
  • Le nom du médicament en DCI

Pour un départ à l’étranger

Si vous voyagez dans l’Union européenne, pensez à demander à votre caisse d’assurance maladie une carte européenne (1 mois avant votre voyage). Les soins et médicaments seront ainsi remboursés sur la base du tarif du pays de destination.

Vérifier ses assurances

Chacun bénéficie d’assurance sans toujours en connaître les garanties (carte bancaire, prévoyance, complémentaire santé).

De manière générale, une assurance voyage garantira le remboursement des frais médicaux et un éventuel rapatriement. Avant de partir, vérifiez les risques que couvre votre complémentaire santé et vos garanties assurances.

Hors zone euro

Votre Assurance Maladie ne couvrira que les soins médicaux reçus sur place, s’ils répondaient à une urgence. Le remboursement a lieu à votre retour sur présentation d’un justificatif. Ce remboursement est plafonné selon les tarifs français. (2)

Moyens de transport

Tous les moyens de transport sont possibles : voiture, train, avion avec ou sans escales… quelques recommandations s’imposent néanmoins pour l’avion.

Conseils pour prendre l’avion

Prenez avec vous votre ordonnance : les médicaments devront être présentés en dénomination commune internationale (DCI) et l’ordonnance devra être au nom du patient.

Pour prendre l’avion, ces médicaments devront être placés dans un sac transparent que vous placerez dans un bac à part lors du contrôle de sécurité. Pensez à consulter la réglementation concernant le transport de médicaments. Les médicaments solides ne devraient pas poser problème, mais attention aux médicaments sous forme liquide en cabine. Ayez avec vous une ordonnance à votre nom ou une attestation. (3)

Nota : les douaniers peuvent être particulièrement stricts dans certains pays. Attendez-vous à devoir justifier le traitement. Si vous avez les papiers nécessaires, vous ne devriez avoir aucun souci.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour organiser et passer un agréable séjour.


Sources :

(1) https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-12/pnds_-_maladie_de_gaucher.pdf

(2)  http://www.securite-sociale.fr/Les-soins-des-francais-a-l-etranger

(3)  https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/articles-reglementes-ou-interdits-en-avion-et-en-helicoptere – PDF synthétique : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/affiche_lag_dgac.pdf

7000022861 – 12/18